Finances et traduction ne font pas bon ménage

La traduction aurait un contre-effet au Royaume-Uni selon les propos du Secrétaire d’état aux communautés et à l’administration locale, M. Eric Pickles.

credit image : www.telegraph.co.uk

credit image :
www.telegraph.co.uk

« La traduction est inutile parce qu’elle a un effet nuisible sur l’intégration des immigrés », a soutenu M. Pickles en demandant aux collectivités locales de s’abstenir de traduire systématiquement les documents qu’elles publient.

20 millions de livres Sterling seraient déboursés pour la traduction dans toutes les combinaisons au Royaume-Uni. Ces frais seraient une mauvaise utilisation de l’argent des contribuables, selon M. Pickles, étant donné qu’un grand nombre d’immigrés parlent et comprennent l’anglais.

Si certains citoyens ne maîtrisent toujours pas la langue anglaise ils devraient s’y mettre pour mieux s’intégrer et pour augmenter leur chance de promotion sociale voire pour assurer une meilleure cohésion de la société britannique. Cette initiative vient dans le cadre d’une politique d’austérité qui veut combler le déficit hérité du gouvernement précédent.

L’effet domino est à craindre puisque quand l’argent vient à manquer, tout peut arriver.

Christopher HOPE. « Stop wasting millions translating leaflets into foreign languages, Eric Pickles tells councils », in The Telegraph,  http://www.telegraph.co.uk/news/politics/9924577/Stop-wasting-millions-translating-leaflets-into-foreign-languages-Eric-Pickles-tells-councils.html, March 12, 2013.

Be Sociable, Share!

Comments are closed.