Jeune diplômée

Au nom des jeunes diplômés !

Tout étudiant, bientôt diplômé, se met à la recherche d’un emploi qui répond à ses ambitions. Bien que les offres soient nombreuses, elles exigent souvent beaucoup d’années d’expérience mettant ainsi à l’écart les jeunes diplômés.

Cher potentiel employeur,

Je vous ai envoyé mon CV et ma lettre de motivation en réponse à votre offre d’emploi. Les avez-vous reçus ? J’ai lu attentivement les qualifications demandées dans la description du poste que vous proposez et je suis sans aucun doute la traductrice qu’il vous faut.

Je ne peux pas prétendre avoir le nombre d’années d’expérience que vous exigez. Cependant, j’ai à mon actif plusieurs stages et projets de traduction dans une multitude de domaines. Notons aussi l’importance de la formation académique que j’ai reçue pendant les cinq années passées à l’ETIB. Cette formation m’a appris à m’adapter facilement aux exigences du marché et à mettre en œuvre mes compétences afin de développer davantage mon parcours professionnel.

Je suis consciente du fait que mon statut de débutante vous effraye comme la plupart des employeurs qui craignent d’entacher l’image de leur entreprise en engageant de jeunes diplômés. Mais voici ce que j’aimerais vous dire :

Si personne n’accepte de prendre sous son aile un jeune diplômé en quête d’expérience, comment espérez-vous voir ce jeune, qui a durement travaillé pour obtenir son diplôme, sortir de ce cercle vicieux et s’épanouir au sein du métier qu’il a choisi ?

Si les recruteurs n’accordent pas la moindre chance aux jeunes de faire leurs preuves, comment voulez-vous qu’ils arrivent à décrocher leur premier emploi ?

N’oubliez surtout pas que les jeunes diplômés sont avides de connaissances et jouissent d’une capacité d’adaptation et d’une facilité à apprendre de leurs propres expériences, ce qui est certes un atout pour toute entreprise. 

Tout en espérant que cet appel sera entendu, je vous prie d’agréer, cher potentiel employeur, l’expression de mes sentiments dépités.

Une diplômée qui ne veut pas devenir une chômeuse

Be Sociable, Share!

About Jessica Moussallem

Traductrice-rédactrice à l’ETIB, il est évident que j’aime traduire mais j’aime aussi sortir du cocon de la traduction pour m’exprimer librement. Je n’écris pas beaucoup, mais, si je le fais, c’est que je ressens le besoin de m’exprimer sans restrictions ni conditions.

24 comments on “Au nom des jeunes diplômés !

  1. Tu as hélas raison Jessica. Mais c’est en persévérant qu’on finit par percer et puis les employeurs perspicaces sauront distinguer les diplômés compétents comme toi! Patience donc, tu n’es tout simplement pas encore tombée sur l’employeur perspicace qui saura te rendre justice! Et d’ailleurs qui veut d’un employeur non perspicace?

    • Je ne trouve plus les mots pour vous répondre. Un grand merci pour tout ce que vous nous avez offert pendant notre parcours à l’ETIB. C’est grâce à cette formation que nous réussirons notre vie professionnelle. Je suis absolument d’accord avec vous et merci encore une fois pour votre encouragement!

  2. Well done . You would be a dream come true for our organization in Canada . You caliber is rare. Don’t let your pen dry. Excellent work. Bravo Miss Moussallem !

    • Thank you! I chose this subject because many fresh graduates are going through the same situation and it was about time for someone to voice their concerns.

Répondre à Gina Saad Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>