Un grand merci au confinement !

Je peux remercier le confinement obligatoire et strict, imposé pour ralentir la propagation de la Covid-19, de m’avoir permis de m’adapter aux situations stressantes. Voici les leçons que j’en tire :

Voir le verre à moitié plein

Ces longues semaines de confinement ont révélé des aspects cachés de ma personnalité que je considère positifs pour mieux gérer la situation stressante que nous sommes en train de vivre.

Réaliser un projet qui me tient à cœur

Ce confinement fut pour moi le moment favorable réaliser enfin un projet très souvent reporté : la vente en ligne via Instagram d’accessoires confectionnés artisanalement avec ma tante.

Se découvrir de nouveaux talents

Ayant découvert mes talents culinaires, j’ai préparé tous les soirs un dessert (Cheese Cake, gâteau au chocolat, chocolat mou, etc.) en plus, bien sûr, des plats que j’ai concoctés pour les déjeuners en compagnie de ma mère.

Être à l’écoute de mes besoins et trouver des solutions

Veillant à mon bien-être physique et moral, j’ai consacré des moments pour la lecture (extraordinaire moyen pour s’évader), le grand nettoyage et le développement personnel (assister à des vidéos qui aident à surmonter le stress, entre autres).

Poursuivre mes activités académiques et professionnelles

Pour mieux préparer le « déconfinement », j’ai honoré mes engagements envers mes enseignants (cours en ligne et devoirs) et mes donneurs d’ouvrage (projets de traduction).

Apprécier la vie de famille

Ce que j’ai le plus apprécié par-dessus tout est le fait de passer plus de temps avec ma famille, notamment les repas pris ensemble et les longues veillées à discuter et à jouer des jeux de société (Scrabble, Monopoly, Carte, Domino, etc.)

Pour toutes ces raisons, je remercie le confinement car il m’a permis de découvrir ma capacité à adopter une attitude positive, à être créative et surtout à gérer la situation stressante avec calme.

Je vous invite donc à essayer de voir la moitié pleine du verre et à profiter du confinement pour réaliser vos projets sans cesse ajournés. Je vous invite surtout à indiquer, dans les commentaires, quels sont, à votre avis, les aspects positifs ou négatifs du confinement

13 comments on “Un grand merci au confinement !

  1. Bien dit Dania. Vraiment un grand merci au confinement !

    Grace au confinement j’ai pu gagner beaucoup plus de temps pour moi ! Je travaille dans le domaine des fleurs et je passais presque tout mon temps dans les rues à envoyer les bouquets et à prendre de nouvelles commandes. Avec le confinement, j’ai pu faire du sport (chose planifiée depuis presque un ans) et j’ai pu passer plus de temps en famille. J’ai pu aussi consacrer plus de temps pour ma page sur Instagram sur laquelle je partage les photos des arrangements que je prépare, et bien sûr j’ai aussi eu le temps de jeter un coup d’œil sur les autres pages similaires à la mienne pour avoir plus d’idées.

  2. Depuis le confinement je passe plus de temps à faire des activités avec mes enfants! J’ai aussi le moyen de planifier mes heures de trainings comme j’ai envie et de pratiquer tout les jours le yoga.

  3. Bien dit Dania!
    Effectivement, se concentrer à voir le verre à moitié plein apporte un grand changement à la façon dont on se comporte avec la situation actuelle.
    C’est vrai que le confinement nous a privés de nos activités préférées , de nos travaux et de notre vie paisible et quotidienne, mais il nous a donné quelque chose de précieux, et c’est un temps libre!

  4. Bien dit !
    Ce confinement m’a fait réaliser que la vie tient sur un fil. J’ai reconsidéré mes priorités (travail, études). J’ai réalisé que j’ai beaucoup de volonté et d’ambition à accomplir plusieurs activités, mais que je n’ai jamais eu le temps de penser à moi car je suis toujours occupée au travail et à l’université. Ce temps m’a permis de prendre un grand repos et de mieux réfléchir à mes choix. De plus, je trouve que notre société devrait encourager davantage les médecins et infirmiers qui ont risqué leur vie pour nous aider.

  5. Vous jouissez du verre à moitié plein et de la cité parfaite de Platon au moment où le monde aujourd’hui a besoin de penseurs réalistes.
    Pendant que vous exploitez vos loisirs et prenez plaisir à passer le temps en famille, d’autres se soucient à trouver le moyen d’assurer un futur à leurs enfants, bien avant leur naissance, pour qu’ils aient le droit d’avoir des loisirs, et assurer les prestations médicales nécessaires à des parents, dont la seule violence est de nous avoir conçus dans un tel pays.
    Des projets et des talents? A quoi servent-ils si le projet le plus important, mon succès et mon avenir, est condamné dans un pays dévoré par la corruption?
    Notre peuple libanais talentueux, méticuleux et bien eduqué se rue devant les ambassades cherchant un moyen de fuir à l’étranger et se privant de tout lien d’appartenance.
    Mourir par la COVID-19 dignement s’avère un bonheur dans une société où le régime affame ses citoyens.

  6. Grâce au confinement, j’ai pu passer plus de temps avec ma famille, faire du sport, prendre soin de moi-même et atteindre mes objectifs, des choses que je pouvais pas faire par manque de temps.

  7. Le confinement n’a pas changé grand chose dans ma routine puisque j’ai continué à donner des cours particuliers à mes cousins qui habitent en face de nous.
    À part ça, j’ai trouvé plus de temps à lire (une de mes meilleures échapatoires) et à faire de la pâtisserie.

  8. Bien dit Dania. Vraiment un grand merci au confinement !

    Grâce au confinement j’ai pu gagner beaucoup plus de temps pour moi ! Je travaille dans le domaine des fleurs et je passais presque tout mon temps dans les rues à envoyer les bouquets et à prendre de nouvelles commandes. Avec le confinement, j’ai pu faire du sport (chose planifiée depuis presque un an) et j’ai pu passer plus de temps en famille. J’ai pu aussi consacrer plus de temps pour ma page sur Instagram sur laquelle je partage les photos des arrangements que je prépare, et bien sûr j’ai aussi eu le temps de jeter un coup d’œil sur les autres pages similaires à la mienne pour avoir plus d’idées.

  9. Avant le confinement j’allais à l’école du lundi au vendredi et je passais beaucoup de temps (en semaine et le week-end) pour étudier pour mes examens et devoirs. Mais, maintenant, je sens que j’ai beaucoup de temps pour faire tout ce que je veux en un même jour. Je passe plus de temps avec ma famille, à la maison je m’amuse et il me reste toujours du temps pour étudier. J’ai une page sur Instagram à laquelle je ne pouvais pas accorder beaucoup d’attention mais, grâce au confinement, je m’organise pour tout faire au bon moment.

  10. Je suis maman de trois enfants et je travaille du matin jusqu’à 16 heures. Donc je trouve rarement du temps pour ma famille.
    Après le confinement, j’ai pu passer plus de temps avec mon mari et mes filles et nous avons pu faire plusieurs plats ensemble. Je leur ai appris à faire des beignets au chocolat et le gateau aux fraises qu’elles aiment.

  11. J’habite à Tripoli et je travaille à Beyrouth donc avant le confinement je passais presque toutes mes journées dans les transports publics.
    Avec le confinememt, je travaille de chez moi, et je gagne plus d’heures de sommeil.
    À part ça, j’ai plus de temps pour moi, je fais du sport et je consacre plus de temps à ma famille!

  12. Oui, c’est pareil pour moi. À part les séances en ligne et les projets de traduction, j’ai passé mon temps à apprendre à cuisiner et à faire des desserts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *