About Elodie Finestres

J'aime lire l'actualité et être au courant de ce qui se passe dans le monde. Mais j'aime surtout traduire l'actualité en la traitant d'une façon insolite et même humouristique parfois. J'affectionne particulièrement la littérature, le voyage et la mode.

Facebook : Nouvel agent 007

Facebook-Spy-300x220

Elle court, elle court la maladie  d’a…, non la maladie de Facebook. Non pas de 7 à  77  ans mais plutôt de 10 à 110 ans. Et oui mamie Marguerite Joseph, une citoyenne américaine,  la centaine bien entamée y va faire un petit tour, mais pas que. Puisque oui, mamie et du haut de ses 105 ans se retrouve bloquée à 99 ans  dans le monde magique de l’informatique. Hélas, le programme ne peut afficher son année de naissance, au grand dam de mamie. Mais détrompez-vous, car popularité et réputation obligent,  Facebook se rattrapera rapidement.

Nous pouvons le crier haut et fort ; nous vivons désormais dans l’ère Facebook. Il y a peu de temps on se vantait de s’écouter sur ce combiné au modèle bizarre qui au milieu de fils et de boutons nous envoyait la voix de son interlocuteur, que ce soit le bien-aimé ou, pour les moins chanceux, son banquier. Aujourd’hui, on ne se gêne plus d’aller se payer une courte visite sur votre page, question de bien vous connaître. Non seulement amis, proches ou connaissances mais surtout professionnels, recruteurs et futurs employeurs. Dis-moi ce que tu aimes et ce que tu partages sur la toile je te dirai qui tu es. Certains vont encore plus loin. En effet, une université américaine a réussi à élaborer une étude qui permettrait de connaître le profil psychologique d’une personne en suivant son profil sur les réseaux sociaux. Le comportement sur le web serait une réflexion exacte du comportement quotidien.

Deux tiers des parents britanniques vont sur Facebook dans le but d’espionner leurs enfants. Et en l’utilisant bien, on peut être au courant de quasiment tout, tout le temps. Une sorte de cyber bulle se forme autour de nous et on est content d’être dedans. Étonnant certes, mais nuisible surtout. En cette époque numérique notre vie privée n’en est plus une. On s’étale sur la toile, on révèle tout à qui veut bien savoir.

Aujourd’hui, un léger faux pas et vous voila radiés des listes amicales sur les réseaux amicaux. Amicaux, mais pas seulement, car oui mamie va faire un petit tour, vous voit sur quelques photos, se contente de vous admirer pendant quelques instants et constate que vous lui manquez énormément. Cependant papa et maman quant à eux sont un peu plus futés, plus vicieux. S’ils vous voient de moins en moins avec les emplois de temps surchargés, ils ne perdent pas pour autant votre trace, bien au contraire, ils peuvent désormais épier tous vos faits et gestes.

parentsonfacebook3

 

À 3 ans elle vous regardait droit dans les yeux un air mi-furieux mi amusé, en s’exclamant : « Maman voit tout, maman sait tout ! ».  Aujourd’hui aussi, à 30 ans, rien n’a changé ou presque, car grâce à Facebook maman sait tout, papa aussi et votre banquier d’ailleurs s’il se trouve sur vos listes. Si vous pensez que les petites photos que vous avez prises lors de la dernière soirée resteront logées bien au chaud dans les appareils photos des amis, détrompez-vous. L’ami publie/balance et, voilà, maman peut tout savoir et tout voir. Une étude récente a montré que certains parents utilisaient Facebook pour espionner leurs enfants. En effet, la nouvelle génération de parents qui est souvent connectée aux réseaux sociaux commence à profiter de la situation. Si vous les voyez de moins en moins à cause d’emplois de temps serrés, eux sauront rattraper le temps perdu. Vous ne serez qu’au bout de quelques mots de passe et de petits clics. Voilà toute votre vie étalée.

Alors la prochaine fois que vous prendrez cette photo, ou que vous publierez ce commentaire rappelez-vous « maman voit tout, maman sait tout ! ».

(2013, February 21). Retrieved February 2013, from Telegraph: http://www.telegraph.co.uk/technology/facebook/9885926/Parents-use-Facebook-to-spy-on-children-into-their-30s.html

(2013, March 01). Retrieved March 2013, from healthland:
http://healthland.time.com/2013/03/01/how-facebook-improves-memory/

(2013, March 12). Retrieved 2013, from ITV:
http://www.itv.com/news/anglia/2013-03-12/cambridge-research-facebook-reveals-personality-clues/

Elliot, C. (2013, March 11). Retrieved 2013, from Cambridge news:
http://www.cambridge-news.co.uk/News/We-reveal-too-much-about-ourselves-on-Facebook-Cambridge-University-researchers-say-11032013.htm

Podell, L. (2013, February 20). Retrieved 2013, from Clickondetroit:
http://www.clickondetroit.com/Michigan-grandmother-104-says-Facebook-won-t-accept-her-age/-/1719524/18997426/-/px5fnpz/-/index.html