Titres de films : En français, ça donne quoi ?

LostinTranslation

Si les Français ont gardé le titre original, les Québecois l’ont quant à eux traduit !

 

Côté septième art, les Français semblent un peu lost in traduction. En France, la moitié des films en salle sont américains et les titres sont souvent traduits. Seul pays européen projetant à la fois versions originales et films doublés sur les grands écrans, les titres y sont souvent «victimes» de la traduction. «The Iron Lady» s’est de ce fait converti en «La Dame de Fer» et «The Ides of March» a été traduit par «Les marches du pouvoir». Néanmoins, dernièrement, plusieurs films ont paru avec des titres en anglais – seulement, sans vouloir vous décevoir, des titres encore très différents des titres originaux. C’est ainsi que «Crazy Night» a remplacé «Date Night», et que «The Hangover» a pris une forme plus explicite: «Very Bad Trip»…

L’adaptation bizarroïde la plus récente est le film nominé aux derniers Oscars «Silver Lining Playbook» qui a muté pour prendre la forme de «Happiness Therapy». «Silver Lining Playbook» a déjà un sens relativement opaque pour les Anglophones et une traduction littérale en français, «Mode d’emploi du bonheur», n’aurait pu que nous faire grincer des dents. Cette proposition reste cependant remarquable en comparaison à celle de Google Translate : «Playbook doublure argentée»!

Il faut dire que la tendance voudrait que la langue de Shakespeare demeure pour certains films américains; le public français préfère que le titre reste inchangé pour garder son cachet «cool américain», et les producteurs cherchent à trouver des titres plus simples et plus compréhensibles pour le public français anglophone.

Mais il faut rester prudents; aujourd’hui, les films ont déjà une vie en ligne avant leur sortie, et c’est une des raisons pour laquelle les titres doivent souvent rester en anglais. Par exemple, le premier «Die Hard» sorti dans les années 80 avait été traduit par «Le piège de Crystal»; aujourd’hui, «Die Hard 4» n’est autre que «Die Hard 4» en français.

Toutefois, la démarche dépend du genre du film. Nous ne verrons sûrement pas du même œil le titre d’un film d’auteur ou celui d’extra-terrestres attaquant la Maison Blanche ! «No Strings Attached» a été simplement traduit par «Sex friends» et personne ne pourra passer à côté du sujet en question.

Quant aux films pour enfants, c’est une autre histoire. Ils sont traduits systématiquement. Les enfants vont voir un film que leur maman leur permet de voir, et un titre anglais pourrait induire les parents en erreur, leur faisant croire que c’est un film pour adultes. «Up» est alors devenu «Là-Haut», «Despicable me» «Moi, Moche et Méchant» et «Finding Nemo» « Le Monde de Nemo».

Alors ? Traduire ou ne pas traduire ? Telle est la question…!

Hannah OLIVENNES. «In France, They Call It ‘Happiness Therapy’», in http://rendezvous.blogs.nytimes.com/2013/03/07/in-france-they-call-it-happiness-therapy/?hpw, March 7, 2013.

Pour en savoir plus, lire aussi : Christophe COURTOIS. «Apologie du titre français en 44 films», in http://christophecourtois.blogspot.fr/2010/07/apologie-du-titre-francais-en-44-films.html#!/2010/07/apologie-du-titre-francais-en-44-films.html

 Crédit photo : http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18460333&carticlepage=16293&page=2&cmediafichier=19107095.html

 

 

Aux amoureux de la viande: Halte !

affiche_viande_a4c

Demitariens à vos fourchettes ! Une nouvelle catégorie vient s’ajouter aux végétariens, végétaliens et déchétariens….

Il faut dire que le scandale de la viande de cheval a dévoilé le côté obscur de notre amour démesuré pour la viande. C’est ce que révèle une étude menée par le professeur Mark Sutton dans le cadre du programme des Nations Unies pour l’environnement (Unep) et publiée en février 2013. Cette étude montre les méfaits de l’élevage intensif sur l’environnement que seuls les demitariens dans les pays riches  peuvent apparemment équilibrer en divisant leur consommation de viande par deux.

Morale de l’histoire : À chacun ses préférences alimentaires tant que nos bases de données terminologiques, elles, sont bien nourries.

Neda CASSIA

 Fiona Harvey. “Halve meat consumption, scientists urge rich world”, in The Guardian, http://www.guardian.co.uk/environment/2013/feb/18/halve-meat-consumption-scientists, February 18, 2013.
Crédit image : http://universnature.wordpress.com/
800px-Flag_of_the_Vatican_City-3to2_svg

Le Vatican parle l’arabe

269139_3933405885834_1639319641_n

Le Vatican parle l’arabe. Le plus petit État du monde a ajouté l’arabe aux langues parlées durant les audiences publiques du Pape Benoît XIII. En plus de l’anglais, du français, de l’espagnol, de l’allemand, du polonais et du portugais, la langue arabe est devenue officielle à partir du 10 octobre 2012. Cette décision intervient pour rappeler la nécessité de prier pour le Moyen-Orient et de le soutenir.

Traductrices-Rédactrices/Promotion 2013

Associated Press, “Vatican adding Arabic among languages used at pope’s weekly audience”, in http://www.foxnews.com/world/2012/10/09/vatican-adding-arabic-among-languages-used-at-pope-weekly-audience/#ixzz28pQ47xHi, October 09, 2012
Pour en savoir plus : http://www.chretiensdorient.com/article-rome-vatican-l-arabe-a-l-audience-generale-du-mercredi-111065619.html
Untitled

La promotion 2013 lance le blog Mosaïk

Untitled« Existimos mientras alguien nos recuerda »*

Carlos Ruiz Zafon

Soucieuses d’immortalité et voulant garder une trace palpable de notre passage à l’ETIB avant de faire notre salto mortale (petit clin d’œil à Ladmiral) dans le monde du travail, nous avons décidé de créer ce blog.

Traditionnellement, Mosaïk était en version papier, une publication annuelle regroupant la crème des articles produits par les traducteurs-rédacteurs. Toutefois, pour rester dans l’ère du temps, Mosaïk a suivi la tendance et a subi une métamorphose puisqu’elle se présente désormais sous forme de blog. Le défi n’a pas été facile à relever ; entre TPC, partiels, rapport de stage et échéances, il fallait s’organiser.

Le nouveau Mosaïk se veut une plateforme d’échange interactive ; vos commentaires seront les bienvenus. Nous les attendrons, puisque la première vocation du traducteur-rédacteur est d’être lu… À vos claviers !

Traductrices-Rédactrices/Promotion 2013

* « Nous restons vivants tant que quelqu’un se souvient de nous »