Promotion 2013

Untitled

Le cours de traduction médiatique en M4 ne ressemble pas trop aux autres cours de traduction. C’est un cours qui combine lecture de l’actualité, relecture, analyse et même des exercices de synthèse. Nous traitons l’actualité, nous la réécrivons sans oublier d’y ajouter notre petite touche personnelle, notre poudre de perlimpinpin en quelque sorte.

Le blog est une réflexion de notre travail hebdomadaire dans le contexte du cours. C’est un magazine d’information adressé au grand public et surtout aux traducteurs. Ce blog est interactif, nous attendons donc vos commentaires ! N’hésitez pas à y ajouter vos idées et impressions  !

À vos claviers !

Joséphine CANAAN – Neda CASSIA – Elodie FINESTRES – Nardine SUWAIDA

Promo 2013

Voici un texte de Joséphine (alias Josée) en guise d’adieu puisque le dernier cours de la Promo 2013, le 23 mai 2013, était le cours de Traduction médiatique en langue B :

 « Les filles ! Un nouveau produit de beauté ! Vous allez A-DO-RER », chantonne Elodie.

« En parlant de beauté, pour mon mariage… », commence Nardine.

« Pas de mariage et d’idioties, pour l’amour de Dieu ! », rugit Josée.

« Je veux juste voyager… », se plaint Néda.

Et voilà ! C’était parti pour un semestre de traduction et d’écritures bien pimenté ! Car nos différences et divergences ont créé un cocktail exotique et pétillant, un cocktail à savourer à petites gorgées. Et Mosaïk n’en est qu’un avant-goût, une brève illustration esquissée sous la pression des échéances et des tests… mais il n’en demeure pas moins un projet que nous chérissons et qui nous plongera, à chaque fois que nous tomberons dessus, au cœur des souvenirs fous et enragés de l’année 2012-2013. Et à toi, lecteur qui t’y aventures, nous disons non, et trois fois non ! Tu ne seras pas déçu !

Joséphine CANAAN

Be Sociable, Share!

3 comments on “Promotion 2013

    • C’est grâce aussi au directeur de l’UNTE, M. Stéphane Bazan, que le blog Mosaïk est « génial ».
      Sans son soutien inconditionnel et son aide précieuse, ce blog n’aurait pas vu le jour ! Merci.