À mes très chers parents !

Beyrouth, le 12 mai 2014

Mes très chers parents,

Je vous envoie cette lettre pour vous expliquer mon statut de traductrice, plutôt indépendante tout comme l’est mon pays !

Papa, mon ordinateur portable n’est pas une console de jeux comme les Atari et Nintendo que vous m’aviez achetés quand j’étais petite, ni un jukebox pour écouter toutes sortes de musiques et rechercher dans les archives les chansons de Warda et Oum Koulthoum.

Maman, je sais que je passe un temps fou devant « ça », ou « cet écran qui te fatigue les yeux », comme tu le répètes sans cesse. Et non, maman, je ne peux pas prendre un break, sortir faire des courses puis revenir et poursuivre mon travail. Pourquoi ? Parce que j’ai des délais stricts à respecter coûte que coûte !

Mes très chers parents, vous êtes les meilleurs au monde, les plus doux et les plus tendres. Il est tellement important pour moi que vous sachiez qu’une traductrice indépendante veut dire : pas de week-ends parfois, des nuits blanches assez souvent, un document urgent fréquemment et, par conséquent, un temps inimterrompu devant l’écran de mon portable !

Tout mon amour,

Votre fille

Be Sociable, Share!

2 comments on “À mes très chers parents !

  1. Ce sont quelques inconvénients du travail des traducteurs… Par contre, nos parents veulent le meilleur pour nous. Mais, c’est la vie !

Comments are closed.