Les « blues » du retour

Le retour reste l’étape la plus délicate d’un voyage. C’est au moment précis de prendre l’avion que tu jettes un dernier regard au loin, que tu soupires. Rentrer ressemble à une déception amoureuse, à se réveiller d’un rêve qui nous était plus que familier et à s’obliger à reprendre le « train-train »  quotidien.

Bonheur des retrouvailles

Tu te motives en te rappelant que chez toi, il y a ceux qui t’aiment. Tu songes au plaisir de les revoir, car s’ils n’y étaient pas, qu’est-ce-qui nous pousserait réellement à rentrer ?

Recherche d’évasion

Tu rentres de nouveau dans ce cycle social monotone et tout ce qui te reste du voyage sont les souvenirs qui prennent vie sous une forme d’échappatoire, d’évasion de ce quotidien brusque et amer.

Souvenirs, souvenirs
Je vous retrouve dans mon cœur

Ailleurs, à la même heure

18h pile. Que faisais-tu en Suisse à cette heure-ci ? Tu admirais le coucher du soleil près du lac Léman. Et à Beyrouth, que fais-tu ? Tu es coincé au bureau te remémorant une jolie balade dans les ruelles de Grenade en Espagne, une randonnée à Assise en Italie, ou tout simplement les beaux paysages vus à travers la fenêtre d’un train à destination inconnue.

Quai d’Ouchy (Lausanne, Suisse), au bas de la colline, au bord du lac

Retour à la réalité

Le voyage achevé, tu retrouves tes repères. Reprends ton boulot avec beaucoup plus de motivation, enchaîne avec des projets concrets. Apprends à contrôler ce chamboulement, à encaisser le tout. C’est ainsi que tu planifieras ton nouveau départ.

Le retour est-il aussi, pour toi, une épreuve difficile ?

Heureux qui comme Ulysse [fera] un beau voyage

Voyager n’est pas juste une valise qu’on emporte. C’est avant tout un état d’esprit !

Ta première confrontation ? Ton hésitation

N’hésite pas ! Fais ce premier pas, perce ta bulle de confort. Oublie tes complexes et tout ce qui te tracasse. Poursuis un nouvel horizon… « L’horizon [qui] souligne l’infini », comme le dit si bien notre cher Hugo. Aucun objectif n’est requis pour se lancer : un sac à dos et une bouteille à la main, tu es prêt à embarquer à bord du train qui te fera sortir de tes rails quotidiens.

Un aller simple

Du bonheur dans le cœur

Empiffre-toi de joie, gâte-toi de bonne humeur et partage ton amour inconditionnellement. Échange avec les autres, fais de nouvelles rencontres. Chaque échange, chaque parole fait désormais partie de toi.

Rencontres inoubliables lors d’un voyage à Ticino, en Suisse

Le voyage, un carpe diem

Goûte à de nouveaux plats, danse au rythme de la salsa, chante à 2h du matin en rentrant chez toi, saoul d’allégresse, dépourvu d’énergie et le lendemain recommence à zéro car oui, lors d’un voyage, on ne vit que le moment présent.

Danser jusqu’au matin

Après la félicité, il faut rentrer

Rentrer chez soi l’âme enrichie de nouvelles expériences, les yeux encore plus enchantés par ce monde…mais comme toutes les belles choses, le voyage a une fin. L’étape la plus difficile demeure le retour.

Et pour toi, le voyage est-il toujours une belle expérience ?

Dear Younger Me

Dear 17 year old Line,

There are so many things I want to tell you, so many things I want to advise you not to do to save yourself a lot of pain, but alas, I cannot. The one thing I can tell you, that I’m sure of, is that it will get better.

University is nothing like school, you’ll discover. Being the star pupil of your school won’t help you in an environment where everyone is as good as you or even better. You’ll involuntarily allow the doubt to seep into every one of your thoughts, which will make you question everything you do. You’ll become unmotivated to do better… Interventions will ensue and you’ll try not to roll your eyes at people’s genuine care and help.

What do you know about realizing that you’re not good at the only thing you thought you were good at?” That is what you’ll want to say. But let me assure you, at some point, you will be driven by your perfectionism and your desire to make your parents proud.

The first two years are the hardest, but the last year of your bachelor degree is arguably the best. From then, things only go uphill. You’re going to gain the respect of your peers as well as your professors. You’re going to be on the honor’s roll, and many opportunities will be offered to you.

Things might seem bleak, but just remember, it’s always darkest before the dawn. Don’t be afraid to be opinionated and loud, to make your presence and your brilliance known. Do it proudly, do it wholeheartedly, do it shamelessly.

You have to fight every day for what you want. That’s life. You have to prove yourself, day in and day out. It will get exhausting, and any setbacks you face are completely expected. The fight is bitter, but the fruit is sweet. Remember that…

Yours truly,

22 year old Line.

Évitez ces comportements pendant un stage

Afin d’obtenir un travail à temps plein après un stage, faites attention à ne pas tomber dans certains pièges qui pourront réduire vos chances !

Ne soyez pas indigne de confiance

Faites acte de présence. Ne demandez pas de quitter plus tôt. N’arrivez pas en retard.

N’ayez pas d’autres priorités que le stage

Nous avons tous notre vie privée qui ne doit pas nécessairement compromettre l’expérience que nous recherchons sur le lieu de stage. Évitez de disparaitre plusieurs jours à la suite et limitez les demandes de congé à moins de 5 jours ouvrables.

Ne râlez pas face à certaines tâches

Certaines tâches sont amusantes, d’autres fastidieuses; c’est la vie ! Il faudrait rechercher l’objectif de l’apprentissage à travers chaque tâche accomplie et ce qu’il est possible d’en tirer vraiment.

Ne ratez pas un événement professionnel

Portez-vous volontaire et assistez aux  événements professionnels quand on vous le demande. Soyez serviable. Qui plus est, restez jusqu’à la fin ou au moins jusqu’au moment où on n’a plus besoin de vous.

Ne soyez pas distrait

Évitez de consulter votre téléphone et de prétendre travailler sur votre ordinateur pendant les réunions que vous êtes invités à observer. Faites de votre mieux pour vous concentrer et vous impliquer dans la conversation, mieux encore…prenez des notes.

Que faire ensuite ?

Lorsqu’une occasion de  stage en entreprise vous est offerte, observez attentivement la manière avec laquelle les cadres supérieurs passent et gèrent leur temps, prennent des notes et se comportent pendant les réunions. Profitez de chaque occasion qui se présente pour établir de nombreux contacts professionnels.

Exprimez clairement le désir d’être embauché

Demandez conseil pour savoir comment vous pouvez rester sur la liste des candidats pressentis.

Etablissez un réseau de contacts

Si, par hasard, l’entreprise n’est pas faite pour vous, gardez le contact avec tous car vous ne savez pas où ils travailleront dans les prochaines années.

Soyez reconnaissant

Vous avez passé une bonne journée ? Vous avez acquis de nouvelles connaissances ? Veillez à ce que vos supérieurs le sachent à travers un simple courriel.  N’oubliez pas d’envoyer une note de remerciements à l’issue du stage. Ce sont de simples gestes qui peuvent vous mener très loin.

Ces précieux conseils d’une spécialiste américaine qui a réussi à aider plus de six millions de personnes à décrocher leur carrière de rêve, s’appliqueraient-ils dans toutes les situations et dans tous les pays ?

Lauren Berger, Five things you must not do during your internship if you ever want a real job, in www.fastcompany.com/9038904/five-things-you-must-do-during-your-internship-if-you-ever-want-a-real-job, August 22, 2019.

“Open” Friendships…

Have you ever worked in an open space office with nine colleagues all majored in different fields? Well, welcome to my world.

My laptop and I tried every single area in this company. However, I ended up sitting in an open space office with nine other colleagues and guess what?  I am the youngest among them.

So, let me tell you something about open space offices.

First, they look like carnivals. Every person starts a conversation with the other; either talking about work, life or weekend plans so imagine the feeling of having nine different voices stuck in your head when, sometimes, you can’t even stand your own voice. In this case, I recommend you to use your earphones because they will save your day for sure.

Second, they are the best to build close funny friendships because this is the only place where you feel most like yourself. I mean you can’t go to work with a different personality everyday so it is just yourself right?

Third, and this is so true trust me, you will become one of the open space squad and your voice will annoy another person. From morning chit chats to afternoon jokes, your everyday motivation to work will be seeing your colleagues and laughing on silly boring jokes.

Shall I continue? No, I think I said enough and I will leave the rest for you to find out.

A tip from me to you: Do not sit in an office alone, unless you are a manager or the CEO himself but always choose your friendly character and be around people. Always do your job perfectly and be a friendly person at the same time. I mean it is the perfect combination and I think everyone can do that.