« Que faites-vous dans la vie ? » : une question qui peut être fatale

Engager une conversation informelle vient naturellement à certains alors que pour d’autres c’est une épreuve pénible. Si vous êtes de ceux qui rencontrent des difficultés à entamer une conversation durant les réceptions, vous êtes peut-être en train de poser les mauvaises questions.

Le fameux « Que faites-vous dans la vie » est une question certes classique, mais elle pourrait mettre votre interlocuteur mal à l’aise s’il est au chômage ou s’il n’a pas l’intention de parler de son travail. « Qu’est-ce qui vous occupe en ce moment ? » est, par contre, une bonne question qui s’applique à tous sans exception qu’ils exercent ou non un métier traditionnel, qu’ils soient des parents au foyer ou qu’ils soient employés. La vie professionnelle semblerait être un sujet intime au même titre que la famille, la santé et l’argent. Pour les experts de l’étiquette, quand on veut papoter, il vaut mieux discuter de sujets plus généraux comme le sport, la météo, la culture pop ou les expériences partagées dans l’immédiat.

Pis encore : « Que faites-vous dans la vie » est une question offensante dans certains pays. En France, les gens considèrent que vous tentez de les mettre dans une case puisqu’ils considèrent que travailler pour gagner sa vie n’est pas un sujet intéressant et ils préfèrent donc aborder d’autres sujets, confie Julie Barlow, auteur de livres à succès sur la langue et la culture. À Hong-Kong, en posant cette simple question, vous risquez de vous faire expulser de rencontres hostiles au papotage, révèle un journaliste au Business Insider.

Pour meubler la conversation avec des inconnus de manière pertinente, plusieurs stratégies sont possibles : poser des questions ouvertes plutôt que fermées et préparer à l’avance des sujets de conversation en relation avec l’événement auquel vous participez en posant cette question, par exemple : « Comment avez-vous connu notre hôte ? ».

En définitive, la maîtrise de l’art du papotage vous aidera à bâtir des relations sur les plans tant personnel que professionnel. Ainsi, toute conversation ou évènement de réseautage sera pour vous une nouvelle chance de succès.

Mark Abadi, There’s a less painful way to make small talk than asking ‘What do you do?’, in Business Insider, https://www.businessinsder.com/get-better-at-small-talk-2017-6#know-that-other-people-feel-weird-too-15, 19 September 2018. 

 

Print Friendly, PDF & Email
Be Sociable, Share!

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

89 + = quatre-vingts-dix deux