Laure Moghaizel ou l’icône d’une femme engagée

Laure Moghaizel (1929-1997) est l’une de ces femmes qui incarnent la détermination, la persévérance, l’ambition et la passion, des traits de caractère que notre société patriarcale tente d’étouffer sous ses lois pesantes. Souhaitant la rencontrer, j’imagine une entrevue avec elle à une étape décisive de la lutte pour le droit des femmes au Liban.

Pensez-vous qu’en 2020 la femme libanaise est totalement libre ?

Vous, jeunes citoyen·ne·s avez bien pris le relais dans la lutte pour les droits des femmes. La preuve, je vous vois utiliser une jolie méthode d’écriture égalitaire qui n’existait pas de mon temps !

Quoique je me sois farouchement défendue pour changer dix lois en faveur des femmes dont le droit de vote, la liberté de circulation et le droit à la contraception, un (très) long chemin reste à parcourir. Vous n’avez toujours pas le droit de transmettre la nationalité libanaise à vos enfants, vous êtes toujours victimes de violence et de trafic sexuel, etc.

Quels avantages ont les femmes libanaises d’aujourd’hui dans cette lutte ?

Vous avez la chance d’être écoutées et lues partout. Nul ne peut à présent faire la sourde oreille aux revendications de la femme libanaise du XXIe siècle.

Vous pouvez changer le cap de notre société et défier les lois et les textes juridiques qui semblent discriminatoires à votre égard.

Vous avez également l’avantage d’avoir des hommes qui défendent vos droits à vos côtés, fait plutôt rare de mon temps. J’ai eu la chance d’avoir un mari comme Joseph Moghaizel, un homme exceptionnel qui m’a ardemment soutenue.

La femme libanaise, bien au-delà des préjugés

Quel message aimeriez-vous adresser aux jeunes Libanais·e·s de ma génération ?

Chacun ·ne d’entre vous est capable de réaliser des changements à tous les niveaux à condition de faire preuve de créativité, de savoir se fixer des objectifs très précis, d’être pragmatique tout en étant idéaliste et surtout de pas convoiter de postes de pouvoir. Le progrès n’est pas offert sur un plateau d’argent. Chacun ·ne d’entre vous a son rôle à jouer !

C’est sur ce message fort que mon entrevue imaginaire se termine.

Je publie ce billet un 21 avril, jour d’anniversaire de Laure Moghaizel, née en 1929, une autre année sombre de l’histoire de l’humanité. Je le publie non seulement pour rendre hommage à cette figure emblématique mais aussi pour transmettre, à mes compatriotes, un message d’espoir, en cette année 2020 marquée par de profonds bouleversements qui remettent en question les fondements mêmes de notre société.

Cette entrevue imaginaire m’a permis de faire revivre une grande figure de mon pays. Et vous, cher·e·s lecteur·rice·s, si vous voyagez dans le temps, quelle personnalité souhaiteriez-vous rencontrer ?

Le couple Moghaizel ou comment les rêves à deux deviennent des réalités

25 comments on “Laure Moghaizel ou l’icône d’une femme engagée

  1. Merci Valérie pour ce bel hommage à ces deux figures emblématiques libanaises !
    Tous deux ont milité pour faire de notre Liban un pays plus beau et plus juste…
    J’espère que nombreux seront ceux qui s’inspireront de l’ambition des Moghaizel pour continuer sur leur lancée

  2. You were always among our group of friends the person who stands up for women’s thoughts, actions and needs.
    Laure Moghaizel has always fascinated you with her character and achievements. I love your article!

  3. Merci pour ce témoignage, c’est tellement beau d’avoir des personnes telles que Laure Moghaizel, cette dame qui nous a dressé un chemin que nous devrions suivre.

  4. Thank you for introducing me to this strong woman. Your article serves not only as a tribute to what she has accomplished but also as a reminder to keep her legacy alive!

    • Thank you, Jana! We still have a long way to go to achieve the goal of gender equality and women and girls’s rights. Women such as Laure Moghaizel have made this journey much easier for us.

    • En effet Tia, j’ai tenu à rédiger mon billet sur Laure Moghaizel, une femme que notre génération ne connaît que peu. Merci pour ton commentaire, ça me touche énormément !

  5. Thank you for writing such an article and for reminding us that without women like her, we won’t be able to enjoy so much freedom in today’s world.

    • Indeed, Serena, our daily path has been paved by activists. Laure was one of them and it is thanks to her that we enjoy a lot of freedom.

  6. Chère Valérie, comment vous remercier pour cet hommage à Laure ? A travers cet entretien imaginaire vous la gardez vivante afin qu’elle continue à nourrir notre réflexion et nos actions. Vous faites partie de la « grande famille » de Laure pour laquelle j’ai écrit « Joseph et Laure ». Ce livre je l’ai dédié à leurs « petits-enfants » dont vous faites partie, afin qu’ils s’inspirent de cette vie qui a laissé de si belles « traces ». Puissent- ils protéger et guider vos pas. Eux qui ont incarné dans le quotidien, à travers chacun de leurs gestes et à travers leur engagement citoyen, la culture des Droits de l’homme qui fonde notre humanité. Nous nous reverrons à la fin de ce confinement, et nous aurons bien des choses à partager. En attendant, comment vous remercier?

    • Chère Mme Moghaizel,

      Je suis très honorée par votre message.

      J’ai rédigé ce billet qui me tient énormément à cœur pour partager avec les jeun·e·s étudiant·e·s le parcours exceptionnel de Laure Moghaizel. Nous qui avons tant tendance à idéaliser des héroïnes étrangères telles que Simone de Beauvoir ou Simone Veil, devons nous rappeler qu’en fait, sans nos vraies militantes libanaises, nous, femmes, n’aurions pas cette liberté à laquelle nous nous agrippons de toutes nos forces. Laure Moghaizel est pour moi La personne dont le parcours devrait être un exemple pour les jeunes filles/femmes d’aujourd’hui.

      Ce fut un réel plaisir de faire des recherches sur Laure et Joseph Moghaizel afin d’aboutir à la rédaction de ce (petit) billet qui ne peut contenir tous les exploits et l’ambition de ce couple.

Répondre à Diane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *