Une page ? Pas tout à fait !

 

 

Le client : « Prière de traduire ce document pour demain. C’est juste une affaire de 60 pages. »

Le traducteur : « Le délai est trop court. Je ne pourrai finir que 4 pages.  »

Une heure plus tard

Le client : « Nous comprenons parfaitement la situation. Prière de traduire ces « 4 pages » pour demain. »

Le traducteur : « Finalement… Je commence à mater mes clients ! »