Le Liban en chiffres : Taux d’analphabétisme presque nul mais un accès difficile à l’emploi

 

Les diplômes, les attestations, etc. bien conservés dans la saumure du chômage

Crédit image : http://www.btalah.com/

Dans son étude démographique sur le Liban, axée surtout sur les jeunes appartenant à la catégorie d’âge des 15-29 ans, M. Riad Tabbarah,  directeur du Centre d’études et de projets pour le développement expose, chiffres à l’appui, certains fait marquants sur les Libanais, notamment les jeunes de 15 à 29 ans. Dans cet article, nous exposons ce qui a été révélé sur l’enseignement et l’emploi.

Enseignement : Analphabétisme en voie de disparition

Saviez-vous qu’au Liban le taux d’analphabétisme chez les plus de 45 ans est de 25% alors qu’il frôle à peine 1% chez les 15-24 ans tant chez les hommes que chez les femmes et que ce phénomène disparaitra complètement dans une seule génération, à la seule condition que le taux de scolarisation reste constant ?

Saviez-vous qu’au Liban, le taux de scolarisation des femmes dépasse sensiblement celui des hommes dans les classes complémentaires et secondaires ainsi qu’à l’université alors que le taux d’abandon scolaire à tous les niveaux est un peu moindre chez les femmes que chez les hommes ?

Saviez-vous que le taux de réussite (2007-2008) aux épreuves officielles de brevet et de baccalauréat sciences générales et sciences de la vie et de la terre dans les écoles du secteur privé dépasse celui des écoles du secteur public alors que le contraire est vrai pour les épreuves officielles de baccalauréat sciences économiques et sociales, lettres et humanités ?

Saviez-vous que les coûts d’éducation dans les écoles privées peuvent équivaloir à environ 20% du revenu des parents qui envoient leurs enfants dans ces écoles ?

Emploi : Longue attente

Saviez-vous que le taux d’activité des jeunes (15-29 ans) est d’environ 41% alors qu’ils ne représentent que 27% de la population totale ?

Saviez-vous que le taux des femmes qui font partie de la population active n’a augmenté que de 15% entre 1996 et 2004 mais que leur taux dans la catégorie « cadres supérieurs» a augmenté de 57% et de 100% dans la catégorie « spécialistes »?

Saviez-vous que le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) dont la majorité intègre le marché de l’emploi pour la première fois est plus de 6 fois supérieur au taux de chômage des jeunes de plus de 25 ans ?

Saviez-vous que la durée d’accès à un emploi chez les jeunes est de plus d’un an, surtout s’ils recherchent du travail pour la première fois ?

Saviez-vous que l’augmentation du chômage privilégie les recruteurs ? En effet il leur permet d’ignorer certaines dispositions du Code du travail, notamment l’inscription à la CNSS  (Caisse nationale de sécurité sociale), le droit au congé et bien d’autres, ce qui peut mener à l’exploitation lorsque le chômage atteint son taux le plus élevé.

Prochain article : Le Liban en chiffres : Une santé de fer et beaucoup de volontariat

Source :

رياض طبارة، « حقائق سكانية لبنانية: الشباب 27% من السكان نسبة مشاركة الشباب لم ترتفع كثيرًا منذذ العام 1970″، في جريدة النهار، ١٩ أيار ٢٠١٣، http://newspaper.annahar.com/article.php?t=mahaly&p=11&d=25079

Be Sociable, Share!

Comments are closed.